fbpx Skip to main content
Blog

Ce qu’on ne t’a pas dit sur le marketing…

By 13 décembre 2021No Comments
Ce qu’on ne t’a pas dit sur le marketing... 1

J’ai envie de te parler de gros mots. Et abolir un mythe. 

« Je suis nul (le) en marketing ». J’ai dû entendre cette phrase au moins 726 fois de la bouche des entrepreneurs et des freelances. 

Comme si c’était un truc nébuleux et inaccessible au commun des mortels. 

Mais il faut que tu saches que : 

J’ai rencontré des profs de marketing (avec un doctorat et tout), totalement largués par ce qui est devenu le marketing en 2021 (tu en vois beaucoup d’ailleurs sur LinkedIn, des profs de marketing, qui partagent du contenu….?). 

J’ai rencontré aussi des gens sans aucun diplôme (ou avec des études qui n’ont rien à voir) qui déchirent absolument tout en marketing. 

En 2014, j’ai fait une folie. J’ai repris mes études dans une école de commerce parce que je pensais que c’était la clé de ma reconversion (haha, good one!). Ça a tellement bien marché qu’une agence de webmarketing m’a fait l’honneur de me proposer… un stage à 600 € par mois avec mon joli Master tout neuf. C’est à peu près tout.

Bref, j’ai eu quelques cours de marketing. 

Mais concrètement, qu’est-ce que j’en retire 12 000 € plus tard… ?

Et bien… à part avoir étudié la stratégie marketing de Nespresso et d’Abercrombie… ? 

Non, sérieusement, intellectuellement c’était amusant, mais pas vraiment utile quand j’ai lancé mon business. Aucune clé concrète. Je crois que j’aurais mieux fait d’avoir investi directement dans ma boîte. 

Mais en fait, c’est quoi le marketing ?  

J’ai une définition pour toi. Tu verras, ça ira nettement mieux une fois que tu la liras. Elle n’est pas académique, mais terriblement pragmatique. 

Cette définition, je la dois à une fille brillante. 

Il y a deux ans, j’ai donné quelques cours à Rocket School. À la pause café, une étudiante m’a dit ces quelques mots : 

 

 « Tu sais bien, le marketing, c’est de la débrouille ».

 

Ça m’a secoué le cerveau. 

(C’est ouf tout ce qu’on apprend de ses étudiants. On en retire probablement plus de ce qu’on leur enseigne). 

Je crois que je m’en souviendrai pour toujours, de cette phrase. 

Parce que oui, dit comme ça, ça n’a finalement plus rien de compliqué ou d’effrayant. 

Mon point n’est pas de dire que tout diplôme ou formation est totalement inutile.

Mais sache qu’aujourd’hui, tu n’as pas besoin de t’embarquer dans un Bac+5 en marketing pour savoir en faire, te faire connaître et pour avoir une légitimité.

Parce que c’est avant tout de l’expérimentation sans fin où il n’y a pas une seule bonne réponse. 

 

Donc si tu aimes : 

  • apprendre 
  • comprendre 
  • observer
  • réfléchir 
  • faire des liens 
  • parler aux gens
  • jouer 
  • expérimenter

 

Alors tu sais faire du marketing. C’est aussi simple que ça. 

Ça va mieux ? 

Tits up ! (la réf est ici)

 

Bisous,

Hanna

 

P.S. C’est tout à fait ce genre de textes que j’envoie à mes abonnés de la Bafouille. Tu veux les recevoir, toi aussi ? La Bafouille, c’est ici

Leave a Reply